Flashback #3 – Skullmonkeys

1

Nous sommes en 1998, à cette époque la Playstation première du nom est à son apogée laissant derrière elle sa concurrente au laserdisc, la Sega Saturn. De son côté Nintendo répliqua 1 an auparavant avec la Nintendo 64 qui malgré les licences populaires peiné à rattraper sa rivale aux formes rectangulaire et à l’aspect gris très sobre.

Avec le nouveau moteur graphique qui offrait pour la première fois aux développeurs la possibilité de créer des jeux en 3 dimensions, les nouvelles licences telles que Spyro, Crash Bandicoot et bien d’autres affluaient considérablement. Toutefois certains développeurs et éditeurs préfèrent rester sur de bonnes bases au détriment de la concurrence. Décision qui portera ses fruits puisque les jeux de plates-formes 2D eurent beaucoup de succès à l’image de Rayman créer par notre compatriote Michel Ancel ou encore Oddworld l’Odyssée d’Abe.

Nous allons donc voir aujourd’hui un jeu qui ne fit malheureusement pas beaucoup parler de lui et qui pourtant reste de loin l’un des meilleurs jeux de plates-formes 2D produit sur la console niponne.

Skullmonkeys ! Un jeu de plates-formes en 2D, créer et imaginé par le papa de Eartworm Jim et dans lequel vous incarnez Klaymen un personnage haut en couleur qui vous fera surement rappeler physiquement Jim le ver de terre humanoïde.

klaymen

Tout commence sur Neverhood la planète natale de Klaymen. Celui ci y coule des jours paisible sans se douter que non loin de là une menace rode. En effet à quelques milliers de kilomètres de Neverhood se trouve la planète Idznak, peuplé de singes doté d’un crâne plus ou moins humains: Les skullmonkeys ! Un beau jour, un méchant nommé Klogg tombe littéralement du ciel et atterri sur la planète de ces singes farfelus.

Lien Youtube: koosjebig

Celui ci se proclame Roi des skullmonkeys et ordonne aux skullmonkeys de construire un engin destructeur afin d’exterminer la planète de Klaymen. Fort heureusement un skullmonkey ami de Klaymen, nommé Jerry-O un peu plus intelligent que les autres comprend les mauvaises intentions de Klogg et envoi alors un signal de détresse à Klaymen afin de le prévenir du danger.

Votre mission sera donc de trouver et de vaincre Klogg en affrontant les Skullmonkeys et les divers obstacles présent à travers les niveaux. Le gameplay est pour le moins simple, Klaymen pourra sauter sur les Skullmonkeys afin de les anéantir mais attention au moindre contact avec un des leurs il mourra sur le champ.

Sans titre

Il aura toutefois des attaques spéciales telles que des mains de phénix à tête chercheuse ou des boules d’énergie verte. Mention spéciale pour le bonus tête péteuse qui permettra de matérialiser Klaymen sous la forme d’un fantôme verdatre qui vous accordera la possibilité de vous faire toucher deux fois par un skullmonkey avant de mourir et ainsi revenir à la position initiale ou vous aviez laisser le corps de Klaymen.Vous remarquerez dans chaque niveau la présence de boules de pâtes à modeler de différentes couleurs, une fois les cent boules réunies Klaymen gagnera une vie supplémentaire.

Attardons nous tout de même sur le style graphique que nous fait découvrir le jeu. Les personnages et les level design sont en pâte a modeler, donnant ainsi un aspect cartoon au jeu qui est pour le moins très original.  Les décors sont haut en couleur et la bande son nous fait vibré à travers l’époque Jazz des années 70.

En conclusion Skullmonkeys est un titre à faire et à refaire, l’ambiance sonore des 1970′ et la pâte graphique vous immergera dans le monde farfelue de Klaymen.

Voici un petit aperçu du gameplay qui vous permettra de vous faire une petite idée de l’ambiance qui règnera lors de vos parties !

Lien Youtube: Gaming and Stuff

Rédigé par Othman

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :