Geekopolis seconde édition

8655582898_f47d71444a_z

Pour sa seconde édition, le festival Geekopolis a décidé de changer de lieu. En effet, les 17 et 18 mai dernier, nous avions rendez-vous non plus à Montreuil mais à Porte de Versailles.

C’est donc dans un espace plus spacieux que nous nous sommes rendus. Après avoir traversés un couloir et des escaliers qui semblaient interminables, nous avons réussi à atteindre le pavillon 7, du moins la partie haute.
Une fois rentrés dans le salon c’était des grands panneaux noirs qui nous attendaient avec un fléchage des différents quartiers du salon. Fléchage qui malheureuse n’était pas assez présent par la suite.
Nous étions déjà allé à la première édition du salon et cette fois-ci nous avons été complètement désorientés !

Sans doutes le gros point noir du salon car il nous arrivait très, voir trop souvent de se dire « hey on est pas déjà passé par là ? » ce qui nous donnait l’impression de beaucoup tourner en rond. L’agencement doit y être pour quelque chose.
Ce dernier était sous forme de blocs noirs dans lesquels nous pouvions rentrer par une sorte de sas ouvert sur les côtés, la devanture présentant un plan du quartier. Notons que la présence de ces plans dans l’enceinte des quartiers manquait cruellement.

Ainsi nous nous sommes retrouvés à de nombreuses reprises d’affilé devant le même stand en passant par des endroits différents. Pour se repérer et trouver les autres quartiers ce n’était pas si simple donc, espérons que ceci va changer car la première édition était parfaite sur ce point.

Parlons maintenant du contenu du salon. Les animations manquaient un peu, quelques unes étaient quand même faisable et très sympathiques mais trop ciblés à un endroit. Pour le reste, le contenu est toujours autant bon et intéressant !
Vous pouviez en effet rencontrer de nombreux artistes amateurs, parler avec eux sans être pressé par le temps, tester des jeux sur bornes ou des jeux de jeunes développeurs en toute facilité sans  temps d’attente et surtout, vous pouviez circuler simplement sans vous marcher dessus ou vous sentir comprimés comme on peut le voir dans d’autres salons.

Ce que nous avons aimé en particulier c’est d’une part le fait que le salon ne soit pas axé sur des stands de vente comme à Paris Manga et d’autre part pouvoir échanger avec des associations, créateurs de jeux, de séries, artistes et maquettistes.

En bref une seconde édition une nouvelle fois intéressante, quelques points tout de même à améliorer mais qui ne tâchent pas le salon, un agrandissement qui se ressent et qui était utile et surtout vivement une suite car nous aimons ce salon !

Rédigé par Alex

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :